Attention danger ! Blog redoutable...
Plus de 1500 articles sur l'Inde et son cinéma, plus de 350 films notés et annotés, quelque 300 chansons commentées, plus de 1200 références classées, des extraits d’émissions indiennes, un jeu aux trophées vintage...
Vous allez devenir addicts. Vous êtes prévenus !

dimanche 28 août 2011

Saregamapa Lil Champs 2011 (12)

La chanteuse Usha Uthup
Tiens ! Alka n'est pas là, et c'est la chanteuse Usha Uthup qui la remplace sur son siège de Mahaguru.
Avec une carrière commencée avec Hare Rama Hare Krishna en version anglaise (Dev Anand, 1971), Usha Uthup s'est frayé un chemin en chantant d'abord dans les cabarets (imaginez la tête des parents, une famille brahmane de Madras).
Dans les années 70 et 80 elle a surtout chanté du pop et du jazz, grâce à une voix puissante et mélodieuse. Comme vous le verrez, elle s'exprime souvent en anglais.

Priyanshi et Rimsha jouent aux présentatrices ce samedi, puis tous les petits champions chantent avec Usha sa dernière chanson, Darling, du film 7 Maaf Khoon (Vishal Bhardwaj, 2011) où elle avait aussi un petit rôle.


C'est le jour de l'Amitié en Inde, aussi les petits champions vont-ils se faire des cadeaux accompagnés d'un gentil mot.

Rimsha va chanter avec conviction, et une petite aide d'Azmat, Jaane Jaa du film Sanam Teri Kasam (Narendra Bedi, 1982), interprétée à l'origine par Asha.


Niladri, qui porte sa casquette de champion de la semaine passée, change enfin son répertoire (il a bien fait) et interprète Nain Se Naino Ko Mila, composée et chantée à l'origine par son gourou, Adnan (CD Tera Chehra, 2002, hors film). 
Adnan et Usha vont faire une impro rock sur cette chanson. A ne pas manquer !
Niladri a reçu en cadeau des Rasgulla, une friandise du Bengale d'où il est originaire, et qui est devenue son surnom !



Le jour suivant, Usha est toujours là, et l'émission est consacrée aux années 60. Du coup, la tenue vestimentaire des juges (devenus Shammi Kapoor, Dev Anand et Guru Dutt) et des candidats s'est transformée. Voyez plutôt. Le présentateur, Jay, c'est Johnny Walker, toujours en vive discussion avec Adnan.

La timide Barnali, est en Asha Parekh pour chanter une chanson d'Asha Bhosle, Parde Mein Rehney Do du film Shikar (Atma Ram, 1968). Elle a vaincu mon manque de confiance, aujourd'hui.


Pour terminer, voici Anmol en Dilip Kumar moustachu.

2 commentaires:

Dilipin a dit…

Attention danger !

et qu'est ce qu'on fait pour se soigner ??

Sally-Francois a dit…

Il faut traiter le mal par le mal.. comme nous !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...