Attention danger ! Blog redoutable...
Plus de 1500 articles sur l'Inde et son cinéma, plus de 350 films notés et annotés, quelque 300 chansons commentées, plus de 1200 références classées, des extraits d’émissions indiennes, un jeu aux trophées vintage...
Vous allez devenir addicts. Vous êtes prévenus !

samedi 26 juillet 2008

Arun Dutt : oui à Guru Dutt

Enfin, voici l'accord d'Arun Dutt pour l'exposition Guru Dutt que nous organisons. Ça fait deux mois qu'on attend, et ce matin, OK ! Heureusement, nous avions anticipé sur l'accord d'Arun Dutt. Les préparatifs de l'expo sur l'œuvre de son père, Guru Dutt, vont bon train. Sont déjà prêts : notre affiche promotionnelle, les cartons d'invitation, cartes postales et marque-pages. La moitié des affiches de films qui seront exposées reposent dans leur cadre, entourées d'un passe-partout. Le gros morceau reste à faire : le catalogue français/anglais. Heureusement, nous avons trouvé preneurs pour écrire les textes anglais que nous traduirons en français : LA spécialiste de Guru Dutt, Nasreen Munni Kabir, qui nous a écrit un texte d'intro, et notre ami cinéaste indien Atul Sabharwal qui a réécrit dans son plus bel anglais nos vilains synopsis de films. Maintenant, ils sont nickel. S'ils savaient comme nous leur sommes redevables. Un jour viendra... À suivre.
SaFran.

lundi 21 juillet 2008

Sacrées soirées

Le samedi et le dimanche soir, on n'y est pour personne. Une émission de Zee TV, Saregamapa (ou SRGMP) nous fait oublier soirées entre amis, séances de ciné ou autre distraction de ce genre. C'est quoi, SRGMP ? Une sélection de chanteurs et chanteuses amateurs, de la même tranche d'âge, qui s'affrontent pendant près de 3 mois. Oui, ça existe en France aussi me direz-vous.
Ok, ok. Mais une émission où Indiens de l'Inde ou de la diaspora et Pakistanais viennent chanter les chansons des uns ou des autres, ça c'est nouveau depuis l'année dernière ! C'est réjouissant de découvrir la technique de chant des Pakistanais plus portés sur les qawwali et les ghazal, découvrant eux-mêmes que leurs voisins indiens empiètent sur leur champ de prédilection.
Pour les juges, un parterre de gurus dont les noms sont souvent suivis de "music director". Cette saison, les candidats (20-25 ans) seront jugés par Pritam dont l'énergie est inversement proportionnelle à la taille, Shankar du trio Shankar-Ehsaan-Loy, l'inénarrable Himesh aux bruyantes sautes d'humeur visant les uns ou les autres et Aadesh Srivastava à la force tranquille et bienveillante.
Pour couronner le tout, c'est le cas de le dire, la mahaguru, l'une des reines du play-back indien, qui prodigue ses conseils éclairés à des candidats tremblants de timidité, prêts à se jeter à ses pieds pour la remercier. Asha Bhonsle, parfois souriante, parfois plus concentrée, écoute les candidats les yeux fermés et laisse tomber son jugement du haut de ses 55 ans de carrière. Personne n'y trouve à redire, sauf Himesh qui aime parfois faire monter la pression.
C'est qu'ils en ont du travail, cette saison, les gurus. Les candidats sont particulièrement brillants, et deux éliminations chaque semaine (un garçon et une fille) sont annoncées par Asha. Dès lors le travail des gurus consiste à consoler les perdants en faisant ressortir leurs points forts. Une petite larme, un mouchoir, puis le sourire revient éclairer les visages pour faire bonne figure devant la caméra ou les parents parfois présents.
Oh là ! J'allais oublier le présentateur. Ce n'est pas n'importe qui ! Le fils d'Udit Narayan (ce dernier fait depuis 15 ans des play-back pour SRK, c'est dire...), Aditya (le petit bonhomme de Pardes), chante, virevolte, complimente et présente des candidats de son âge.
Voilà, c'était la séquence télé. J'éteins le poste.
Sally

dimanche 20 juillet 2008

Retombées

L'émission est passée, les amis l'ont vue et nous ont dit l'avoir appréciée, peut-être pour ne pas nous faire de peine. Plus excités que nous. Nous, on est finalement contents car notre mentalité a été respectée... mais tout ce qui touchait directement Bollywood n'a pas été retenu. Pourtant le reportage s'appelait Planète Bollywood, non ? Dommage, on attendait notre balade à Chor Bazaar pour l'achat d'affiches de films, notre rencontre avec Rashid Irani, critique de cinéma, et notre intrusion à FilmCity où Mohit Suri tournait Raaz 2. L'occasion pour nous de rencontrer les acteurs et de papoter quelques instants avec Emraan Hashmi et Kangana Ranaut. Finalement, sont restés quelques instants plus "humains", au sein de Dharavi, et la séance de cinéma avec la famille de notre taxiwallah, Babloo. On le connaît depuis 4 ans, on est un peu de la famille maintenant. Quand on lui rend service, il nous dit : "Vous êtes mon père et ma mère !" Joli compliment quand on sait les liens qui unissent une famille indienne. A bientôt,
SaFran
video

dimanche 13 juillet 2008

La tension monte

Un court reportage en dit plus qu'un long discours. Alors retrouvez-nous jeudi 17 juillet à Envoyé Spécial sur France 2. Vous verrez nos binettes dans le documentaire sur Bollywood. A bientôt,
SaFran

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...