Attention danger ! Blog redoutable...
Plus de 1500 articles sur l'Inde et son cinéma, plus de 350 films notés et annotés, quelque 300 chansons commentées, plus de 1200 références classées, des extraits d’émissions indiennes, un jeu aux trophées vintage...
Vous allez devenir addicts. Vous êtes prévenus !

mardi 10 mai 2011

Ciné-club : Abhishek Bachchan

Né en 1976 à Bombay, Abhishek Bachchan, fils de Jaya Bhaduri-Bacchan et de la superstar Amitabh Bachchan, décide de se faire un prénom dans le cinéma, après une éducation en Inde, en Suisse et aux Etats-Unis. Merci Papa !
Ses débuts dans Refugee en 2000 sont prometteurs, mais sont suivis de nombreux échecs.
Il faut attendre 2004 et Yuva (Mani Ratnam) pour qu'il nous étonne agréablement dans un rôle de voyou qui lui apporte son premier Filmfare dans un second rôle.
Grâce à ce déclic, l'année 2005 s'avère plus fructueuse avec la comédie Bunty Aur Babli (avec une apparition de son père et de sa future épouse, Aishwarya Rai), puis le drame mafieux Sarkar (Ram Gopal Varma) où le rôle principal est cependant interprété par son père.
Il a du mal a couper le cordon familial, puisque dès 2006 on le retrouve dans KANK (Karan Johar) avec son père, puis dans Guru (Mani Ratnam) avec sa future épouse. Ces deux films lui apportent respectivement un Filmfare de meilleur second rôle, et sa première nomination de meilleur acteur.
Enfin seul ! Plus de père ni d'épouse à ses côtés en 2008 où il forme un couple inattendu avec John Abraham : c'est la comédie Dostana (Tarun Mansukhani, 2008) qui lui apporte une nomination.
Après Dum Maaro Dum (Rohan Sippy) qui vient de sortir, on attend encore Players (Abbas-Mastan) en 2011.
Pour 2012, 2 films, dont Dhoom 3, (Vijay Krishna Acharya) sont prévus.

Bunty Aur Babli (2005). Comédie
Avec Rani
Conscients qu'ils ne pourront pas réussir dans leur petite ville de province, un jeune homme et une jeune fille font équipe pour monter des arnaques toutes plus loufoques les une que les autres.
Cette comédie pétillante, où on sent l'alchimie entre les deux héros, fait passer un excellent moment de détente.
Réalisateur : Shaad Ali
Héroïne : Rani Mukherji
Héros : Abhishek Bachchan
Compositeurs : Shankar-Ehsaan-Loy
Chanteurs : Sunidhi, Alisha, Javed, Shankar, Udit, Sonu, Sukhwinder
Notre avis : 3/5

Kabhi Alvida Naa Kehna (2006). Adultère
Avec Rani
A New York, deux couples en détresse se croisent et voient leurs vies bouleversées par l'adultère.
Le réalisateur aborde ici un domaine où il ne s'était pas encore aventuré, mais se protège par le fait que les protagonistes sont des NRI ; assure son film avec la présence de son couple favori, SRK-Rani (contrairement à ce que montre la photo !)
Cinématographie et interprétation sont les points forts du film. Comme c'est souvent le cas, le scénario peut parfois laisser à désirer.
Réalisateur : Karan Johar
Héroïnes : Rani Mukherji, Preity Zinta, Kirron Kher
Héros : SRK, Abhishek Bachchan, Amitabh Bachchan
Compositeurs : Shankhar-Ehsaan-Loy
Chanteurs : Alka, Caralisa, Vasundhara, Loy, Shaan, Shafqat, Shankar, Sonu
Notre avis : 3,5/5

Guru
(2007). Autobiographie romancée
Avec Aishwarya
Vaguement inspiré par la vie de Dirhubhai Ambani, le film raconte la montée en puissance d'un jeune homme doué pour les affaires qui va finir par construire un empire industriel par des moyens pas toujours légaux.
Amour et business se mêlent dans ce film superbement filmé qui culmine dans le discours de fin où Abhishek Bachchan se montre  remarquable.
Réalisateur : Mani Ratnam
Héroïne : Aishwarya Rai
Compositeur : A.R. Rahman
Chanteuse : Chinmayi Sripada
Notre avis : 2,5/5

Dostana
(2008). Comédie
Avec John
A Miami, afin de pouvoir louer un bel appartement, 2 jeunes hommes se font passer pour un couple gay. Tous deux tombent amoureux de leur colocataire, mais ne peuvent bien sûr pas dévoiler leurs sentiments.
Réalisateur : Tarun Mansukhani
Héroïne : Priyanka Chopra, Kirron Kher
Héros : Abhishek Bachchan, John Abraham
Compositeurs : Vishal-Shekhar
Chanteurs : Shreya, Sunidhi, Shaan, Shankar, Vishal
Film non vu

Et aussi : Dhoom, Sanjay Gadhvi, 2004), Umrao Jaan (J.P. Dutta, 2006), Jhoom Barabar Jhoom (Shaad Ali, 2007), Sarkar Raj (Ram Gopal Varma, 2008), Raavan (Mani Ratnam, 2010), Game (Abhinay Deo, 2011)

1 commentaire:

Patrick Sayet a dit…

Abishek pour moi, talent d'acteur : 0, profitage grâce à la famille : 1000%. Avec son air abruti ou sa gueule de terroriste qui fait peur aux enfants, je ne vois pas ce qu'on lui trouve. Pour Bunty aur Babli, il détruit tout le film, Rani est merveilleuse comme d'habitude mais avec son charisme de moule mourante il fait capoter tout le charme du film. Ses apparitions avec Aishwarya sont pathétiques, Umrao Jaan : il fait ni inquiétant, ni prince, ni amoureux transi = il fait juste le mec qui est là grâce à son nom de famille alors qu'un Saif Ali Khan aurait été parfait dans le rôle ; Guru : avec sa présence de navet flétri, on ne peut l'imaginer en tant qu'industriel influent et filou qui utilise son charisme pour arriver à ses fins même pendant un dizième de seconde et niveau séduction avec Aish, on peut à la limite l'imaginer en remake raté de la Belle et la Bête mais sinons c'est à pleurer. J'adore Dostana pour Priyanka et John, mais Abishek me faire rire nerveusement juste parce que son talent est tellement ridicule qu'il est toujours tellement faux que c'en est drôle.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...