Attention danger ! Blog redoutable...
Plus de 1500 articles sur l'Inde et son cinéma, plus de 350 films notés et annotés, quelque 300 chansons commentées, plus de 1200 références classées, des extraits d’émissions indiennes, un jeu aux trophées vintage...
Vous allez devenir addicts. Vous êtes prévenus !

vendredi 17 avril 2009

Familles du cinéma indien : les Pataudi

En haut : Sharmila à travers les âges
En bas de g. à dr. : Sharmila et Soha, Soha, Saif


La famille Pataudi ? Kesako ?
Voyez les photos, vous la connaissez sûrement.

Sharmila Tagore (1946) a commencé sa carrière en 1959 avec Satyajit Ray avant d'épouser en 1969 le dernier nabab de Pataudi, Mansoor Ali Khan, ancien capitaine de l'équipe indienne de cricket (ce qui est quasiment un titre royal).
Elle poursuivit une carrière couronnée de succès à Bombay où elle tourna dans des films devenus des classiques comme Aradhana et Amar Prem avec Rajesh Khanna, ou Mausam avec Sanjeev Kumar. Sa carrière n'a connu aucun répit jusqu'en 1989. Depuis quelques années elle se trouve de l'autre côté de la barrière, à la tête du Comité de censure.

Son fils, Saif Ali Khan (1970), surnommé Chhote Nawab - le petit nabab - a entamé une carrière cinématographique en 1992 qui va de l'action à la comédie en passant par le romanesque. Parmi ses films primés, on peut citer Dil Chahta Hai, Omkara et Parineeta.
Il a divorcé de l'actrice Amrita Singh en 2004.

La fille de Sharmila, Soha Ali Khan (1978), a aussi pris le chemin des studios au début des années 2000. Ses rôles ont pris de l'importance avec Rang De Basanti, Mumbai Meri Jaan et Ahista Ahista.

1 commentaire:

La petite poule noire a dit…

Merci Sally (ou François ?). J'ai supprimé votre comm', ne m'en voulez pas, incompréhensible pour les non initiés ;)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...